Zeomineralproducts
HU   EN   DE   SK   CZ   HR   FR   ES   PL   SE   RO   RU  
HU   EN   DE   SK   CZ   HR   FR   ES   PL   SE   RO   RU  
 
 
Sur les zéolithes
La région minière de
Tokaj-Hegyalja
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com


La montagne de Tokaj, une chaîne de montagne située dans le triangle de Szerencs, Sátoraljaújhely et Gönc, à la lisière de la Grande Plaine et du cercle de montagnes des Carpates, et suivant une orientation nord-est / sud-ouest, constitue, de plusieurs points de vue, un paysage naturel complexe mais homogène. Elle présente non seulement un mélange et une hybridation de la croute terrestre, mais aussi ceux des animaux, plantes et humains vivant sur sa superficie. La montagne a été créée il y a environ 11 à 13 millions d’ans par une activité volcanique survenue sur une ligne de faille profonde et unique, située entre les Carpates et la Plaine. Ses roches incluent les matériaux de la couche supérieure (d’une épaisseur de 6 à 10 km) de la croute terrestre. Cette composition spécifique et la situation morphologique de la montagne (soit sa situation à la lisière d’une montagne) sont les particularités auxquelles le rebord de la Plaine, soit la dite montagne de Tokay, doit son caractère unique en Hongrie. Les plantes typiques de la région géographique, notamment les noyers, et les arbustes aborigènes tels que la vigne, le prunier épineux, l’églantine et l’aubépine, sont répandus jusqu’à la lisière de la montagne.

Les processus post-volcaniques qui se sont poursuivis dans la montagne ont contribué à la formation de 26 différentes versions de 13 types de minéraux dans la région. Ils sont faciles à extraire dans les semi-bassins morphologiques s’ouvrant vers le Sud – Sud-Est, et assurent, avec un patrimoine minéral d’un demi-milliard de tonnes, les bases de l’extraction minière d’aujourd’hui et de demain. Grâce à ces minéraux, la montagne a joué un rôle déterminant, depuis l’hominisation jusqu’à nos jours, dans les processus d’évolution de l’économie du bassin des Carpates. Selon le témoignage des découvertes archéologiques datant de la préhistoire, l’homme préhistorique a créé ses outils à partir du quartzite type limnique issu des sources chaudes âgées de 13 millions d’années. On a fait beaucoup de découvertes archéologiques encore dans les dépôts d’ocre de la montagne. Et dans le Paléolithique l’homme a utilisé l’obsidienne pour en préparer la pointe des flèches. Pendant le Moyen Âge l’Homme a préparé avec les vulcanites riches en silice des objets tels que les meules.

A la fin du Moyen Age Thomas Hutnik, un artisan du souverain Rákóczi, a développé, en premier au monde, la verrerie à base de perlite, dont les bouteilles de vin ont été utilisées dans la viticulture. Et les sols de texture argileuse de la région de Hegyalja ont assuré les bases de la naissance de la poterie de Sárospatak, de Gönc et de Hollóháza.

A l’Age moderne, après l’instauration des frontières de Trianon, les ingénieurs et spécialistes du bassin des Carpates, vivant désormais au centre de la Hongrie, ont stimulé l’extraction des minerais spécifiques qu’on ne retrouvait nulle part ailleurs en Hongrie, ou de ceux qui étaient disponibles en quantité insuffisante. C’est alors qu’on a commencé à utiliser comme matière première la bentonite que les ouvrages spécialisés appelaient initialement – avant l’américain Ford Benton – estonienne. Ensuite les matières premières céramiques ont connu un essor, et l’extraction des carrières a repris, grâce à la construction des routes.

Après la deuxième guerre mondiale, grâce au développement de l’industrie lourde, favorisée par le régime politique, on a commencé à utiliser une matière résistante au feu, notamment le tuf volcanique de la région de Tokaj-Hegyalja, et l’utilisation de la perlite – auparavant servant à faire des bouteilles de vin à l’aide de l’obsidienne, mais ensuite faisant fonction de matériau de construction – a repris. Une spécialité de la région est que la situation des sites de ces minéraux suit la zone viticole déjà mentionnée, en montrant que les cultures vini-viticoles de qualité exigent des sols volcaniques riches en oligo-éléments.

L’homme, comme principal utilisateur des ressources minérales, utilise depuis toujours pour l’architecture les matériaux naturels de la montagne. Pendant l’ère du Roi Stephen, les matériaux de construction composés de tuf volcanique de la région de Tokaj-Hegyalja ont servi pour la construction de temples, des bâtiments publics des plus grandes villes, et à la fin du vingtième siècle ils ont joué un rôle dans la construction des maisons d’habitation locales.

Pendant les dernières décennies du siècle passé, les effets des minéraux sur les sols, les plantes, les animaux et l’homme ont joué un rôle particulier dans les agglomérations industrialisées et ayant une densité de population croissante. De nos jours environ 150 types de produits minéraux servent les intérêts de l’amélioration des sols, de la protection des plantes, de l’élevage d’animaux et de la santé humaine. Ainsi la région de la Montagne de Tokay, peuplée par les immigrants polonais, slovaques, venant du Nord, les immigrés ruthènes, russes et ukrainiens, venant de l’Est, ainsi que par les Allemands de Hongrie venant de l’Ouest, et habitée par la population des anciens Hongrois qui s’y étaient établis avant les autres, est devenue une zone particulière, ayant une population hybride, dans le bassin des Carpates. Donc ces particularités minérales et végétales ont été enrichies d’une hybridation locale, déterminée par les évolutions historiques, des groupes de populations. L’expérience dit que les peuples hybrides sont toujours plus résistants, et sont capables de mieux s’adapter aux circonstances que les espèces homogènes.

La région de Tokaj-Hegyalja possède une roche spéciale, soit le tuf rhyolitique comprenant de la zéolithe. Cette roche s’est formée par la dégradation des roches volcaniques acides issues d’une explosion volcanique survenue il y a 13 millions d’années. Elle a été exploitée comme matériau minéral à partir des années 1950, pour servir de matière première pour l’industrie du ciment, ensuite, dans les années 70, pour être utilisée comme une roche incluant des minéraux riches en oligo-éléments naturels.

L’importance de cette découverte est confirmée par le fait que la première conférence zéolithe du monde a été organisée à Mád en 1978, avec la participation de professeurs américains, japonais, slovaques, bulgares et russes. Les participants de cette conférence étaient les représentants de l’Académie hongroise, ainsi que des vétérinaires, géologues et médecins hongrois, qui ont répété ensuite partout au monde les résultats des recherches faites ici.

L’importance de cette découverte est confirmée par le fait que la première conférence zéolithe du monde a été organisée à Mád en 1978, avec la participation de professeurs américains, japonais, slovaques, bulgares et russes. Les participants de cette conférence étaient les représentants de l’Académie hongroise, ainsi que des vétérinaires, géologues et médecins hongrois, qui ont répété ensuite partout au monde les résultats des recherches faites ici.

Le tuf rhyolitique est un produit superficiel de l’activité volcanique de la croute terrestre. Le tuf rhyolitique comprenant de la zéolithe se forme sous l’effet des modifications épigénétiques, comme un produit acide des explosions volcaniques méditerranéennes, ou du magma pacifique, en tant qu’une roche comprenant des aluminosilicates. Sa formation exige des conditions spécifiques, et la pureté de sa composition est fort spécifique au site.

Notre société dispose de 4 mines de zéolithe, appropriées pour la production de poudres curatives entériques, de pâtes et pommades dermatologiques, etc. Les roches comprenant de la zéolithe ont des caractéristiques et une composition différentes par site. Pour cette raison les roches servant de matières premières pour la fabrication de nos produits sont choisies de manière adaptée à leur destination et domaine d’utilisation, et de façon à maximiser les effets sur la santé. Nous récapitulons ci-dessous quelques particularités utiles des zéolithes :

ABSORPTION DES GAZ BIOGENES:
La structure intérieure des minéraux de zéolithe naturels est idéale pour assurer l’absorption rapide et réversible des molécules de CO2, de NH3, de H2S, de SO2 et de H2O. Ainsi par ex. 1 g de moulure comprenant de la zéolithe, et traitée de manière adéquate est capable d’absorber près de 100 ml d’ammoniaque à l’état normal. Echange d’ions: L’espace intérieur entre les pores est électrostatiquement non compensé. Ses kations peuvent être remplacés dans leur ordre d’affinité. De ce fait, ils peuvent participer au métabolisme des organismes vivants. Ils contribuent à l’échange d’ions des cellules et tissus des plantes au niveau des radicelles, et à l’échange d’ions des animaux au niveau de la surface du système digestif.

ABSORPTION DES BACTERIES:
Certaines espèces de bactérie pathogènes sont très fort liées aux structures zéolithiques. Par exemple la suspension de zéolithe est appropriée pour empêcher les bactéries staphylococcus ou E-coli de se multiplier, et pour diminuer leur concentration. C’est dans ce contexte que les zéolithes naturelles jouent un rôle pour remédier non seulement aux problèmes d’élevage d’animaux industrialisés, mais aussi aux problèmes de santé humaine actuels. En plus du phénomène de l’absorbance, sur la membrane cellulaire de certaines bactéries l’échange d’ions des zéolithes déclenche des troubles. Ces troubles des membranes empêchent la reproduction des bactéries telles que les bactéries meningococcales ou streptococcus. Ainsi les zéolithes naturelles comportent de nouvelles opportunités pour la désinfection sélective.

EFFET ANTIPARASITAIRE:
Les cellules reproductrices et oocystes de certains parasites présentent également des troubles au niveau de la membrane cellulaire, au contact des cristaux de zéolithe. Au bout d’un traitement de quelques heures avec de la zéolithe, les cellules reproductrices des parasites, au lieu de passer à la phase « embryonnaire », meurent. Ces caractéristiques offrent donc une opportunité pour remédier avec les zéolithes, par une méthode naturelle, aux problèmes de santé animale et humaine, sans utiliser des produits chimiques et étrangers.

BIO-COHERENCE:
Les zéolithes, comme des systèmes minéraux formés à une basse pression et à une basse température, sont inhérentes aux origines de la vie et à la phylogénèse, et font partie essentielle de l’environnement de la matière vivante terrestre. La flore bactérienne des organismes vivants est résistante aux minéraux de zéolithe. Ces matières peuvent être introduites dans les organismes vivants et dans les systèmes de ceux-ci sans causer des dommages. Cette caractéristique assure aux minéraux naturels de la zéolithe non seulement un rôle d’excipient favorable pour le corps humain, mais aussi une opportunité pour en faire des produits adaptés aux applications pharmaceutiques et alimentaires.

TENEUR EN BIO-ELEMENTS, EN OLIGO-ELEMENTS ET EN ELEMENTS RARES:
Le verre volcanique acide qui est nécessairement présent dans les sites de zéolithe, comporte une série d’oligo-éléments importants de point de vue biologique. Ces oligo-élements importants pour les organismes vivants peuvent être absorbés des roches contenant de la zéolithe. Les substances aromatiques utilisées et le traitement des carences en oligo-éléments du système nerveux bénéficient tous de cette caractéristique.

Pour la fabrication de nos produits cosmétiques et de ceux destinés à soigner la santé, il est essentiel de nous fonder sur l’extraction de nos sites de minéraux argileux limniques. Nos sources de kaolin, d’illite et de bentonite sont issues d’une activité post-volcanique, et se sont formées des plâtras d’une roche volcanique acide, accumulés sous l’eau. D’un point de vue physiologique la structure légère des silicates des minéraux argileux, la molécule d’hydroxyde y liée, ainsi que les kations faiblement liés aux couches de silicate ont un rôle indispensable.

Les zéolithes et minéraux argileux des alentours de Mád sont utilisés à la préparation des pâtes dermatologiques, des gommes, des pommades, des gels douches, ainsi que des dentifrices spéciaux et des poudres curatives entériques. Grâce à nos produits uniques, nous mettons au service de l’homme moderne de nos jours les minéraux qui étaient déjà présents à l’origine de la vie.

Rédaction réalisée en 2014, sur la base des idées du Dr Ernő MATYAS.