Zeomineralproducts
HU   EN   DE   SK   CZ   HR   FR   ES   PL   SE   RO   RU  
HU   EN   DE   SK   CZ   HR   FR   ES   PL   SE   RO   RU  
 
 
Qui sommes-nous?
Histoire abrégée de la société Geoproduct
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com
  • www.zeomineralproduct.com

La société a été fondée comme une entreprise familiale en 1984. Les fondateurs étaient les époux Mátyás, salariés encore actifs de la société Országos Érc- és Ásványbányák Hegyaljai Művei (Compagnies nationales minières d’extraction de minerais et de métaux à Hegyalja), ainsi que leurs fils. L’entreprise a fonctionné pratiquement « dans un garage » jusqu’à 1989. A l’époque, elle n’était pas une société civile professionnelle fonctionnant au sein d’une entreprise mais une société civile professionnelle indépendante. Le premier projet confié à cette société était l’évaluation géologique et économique d’un site de perlite situé au Maroc. Les produits gagnés grâce à ce projet ont été immédiatement réinvestis dans le développement de la société et des produits, et cet investissement a donné un élan aux activités de la société. Les premiers projets concernaient la production, l’autorisation de quelques produits destinés à la consommation humaine mais, à cause de l’affaiblissement du régime socialiste, ils n’ont pas été réalisés dans le cadre de la société Országos Érc- és Ásványbányák (Mines nationales de Minerais), encore en fonctionnement à l’époque. Pendant cette période de démarrage les principaux produits de l’entreprise étaient : développement de pierres pour l’abrasion de jeans, de quelques produits destinés à la consommation humaine (Neurosan, Zeodry-84, Zeodry-85, Granophiltres, etc.). La production des pierres pour l’abrasion de jeans a été inspirée par la mode des années 80, soit le port des jeans usés.

Le siège de l’entreprise miniature se situait à Mád, au garage du condominium de la place Szabadság. Les premiers équipements de meulage et de casse utilisés en laboratoire ont été mis en route ici. On a commercialisé en plus faibles quantités de la zéolithe de fourrage, des amendements pour sols, et la société a vendu, en petit volume, à la société Erdőkémia des matières de filtrage, soit des Granophiltres. Les minéraux utilisés ont été achetés à la société OÉÁ, soit Észak-magyarországi Kőbányák (Carrières de la Hongrie du Nord), et nous avons acheté des pierres de clôture provenant de la viticulture. A l’époque nous n’avions pas de propre mine ou de propres sources de matières premières. A la fin de la décennie, vu la croissance du volume de production et les plaintes des habitants du condominium, nous avons trouvé inévitable d’élargir et de déplacer notre petite usine.

Pour cette raison en 1990, à Mád, à la périphérie du village, toujours en zone urbaine, dans le jardin d’une maison individuelle, sans aucun permis, la société a lancé la construction d’une usine miniature d’une capacité de plusieurs centaines de tonnes. L’usine a été construite par la mise en service d’équipements d’occasion délabrés et, par force, de machines développées par la société elle-même. Faute de capital, il n’y avait pas d’autre moyen de démarrer. La direction de la société n’a pas permis la participation d’investisseurs étrangers ou autres, externes. L’usine était en élargissement permanent. Jusqu’en 1997, conformément à la pratique précédente, la société a réinvesti tout son bénéfice dans le développement de produits et dans la construction d’usine. Suite à l’augmentation permanente des exigences, l’usine construite dans la route Bartók Béla est devenue trop petite, malgré le fait que les collaborateurs aient travaillé à trois équipes. Il était plus impossible de satisfaire aux besoins avec une usine miniature ouverte dans un jardin. De plus, une nouvelle directive de l’UE a interdit d’effectuer des activités industrielles dans les zones urbaines.

Parallèlement à l’élargissement permanent de l’usine, pendant cette période la société a acheté 7 sites miniers et, avec des plans techniques d’exploitation valables, elle a commencé l’extraction. L’approvisionnement de la société en matières premières a été désormais assuré par l’entreprise, ainsi les problèmes de qualité liés aux caractéristiques variables des matières premières achetées ont disparu. C’est pendant cette période que la société a créé son propre laboratoire, réalisé par le montage et la rénovation de plusieurs équipements d’occasion, et nécessité par la certification de la société selon une norme d’assurance qualité. Les sites miniers dont la société était entrée en possession comprenaient des vieilles mines rouvertes, des mines achetées, et des mines ouvertes grâce à de nouvelles recherches. La majorité du bénéfice de la société a été consacrée aux investissements, aux achats de terrains et à l’obtention des permis, mais l’entreprise n’était pas encore obligée de contracter de crédits. Pendant cette période les sites miniers suivants ont été enregistrés sur son nom:


„Mád III. - zéolithe, bentonite” (année 1991) 1995-1999 premier plan technique d’exploitation
„Rátka V. - zéolithe” (année 1996) 1997-2011 premier plan technique d’exploitation
„Bekecs I. – tuf dit « kálitufa »” (année 1998) 2000-2004 premier plan technique d’exploitation
„Mád IV. - bentonite” (année 1998) 2000-2004 premier plan technique d’exploitation
„Mezőzombor II. - zéolithe” (année 1998) 1999-2003 premier plan technique d’exploitation
„Rátka VI. - bentonite, kaolin, quartzite” (année 1998) 1999-2003 premier plan technique d’exploitation
„Rátka VII. - zéolithe” (année 1998) 1999-2003 premier plan technique d’exploitation


En 1996, vu la hausse de la demande pour les pierres de construction et de décoration, dans une zone rurale de Mád, à côté de la route numéro 3713, la société a lancé la construction et l’exploitation du site d’extraction de la vallée Holt de Mád. L’architecture de la période suivant le changement de régime politique a commencé à favoriser l’utilisation de matériaux naturels, face au béton. Les constructions de la population, ainsi que la reconstruction des caves, temples, châteaux livrés à l’abandon pendant le régime politique précédent, exigeaient davantage de matériaux de construction et de décoration. Pour cette raison, en plus des ventes de roches coupées sur mesure sur notre site d’extraction, on a constaté presqu’immédiatement une demande accrue pour les pierres de taille, et pour les pierres aux formes spéciales. Entre-temps au sein de la famille de produits « Minéraux curatifs » différentes catégories de produits se sont distinguées, en fonction des microéléments, sur une base de zéolithe, et en fonction de leur utilisation. Ces catégories sont :

PHARMACIE MAISON, JARDINS, ELEVAGE D’ANIMAUX DOMESTIQUES, PROTECTION DES PLANTES, PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT, MENAGES

C’est pendant cette période que le nom de la société a été modifié de Geoproduct GMK à « Gyógyító Ásványok Geoproduct Kft ». Le nombre des produits s’élevait déjà à plus de 100, et la demande ne cessait pas d’augmenter. Cette croissance des ventes, les plaintes des habitants de la rue Bartók Béla, ainsi que la directive UE récemment mise en application n’ont pas laissé d’autre choix que de construire, dans une zone périurbaine, une usine de préparation des minéraux, conforme à la législation en vigueur de l’époque. Pour cette raison, à partir de 1998, la construction de l’usine de préparation de minéraux de la vallée Holt de Mád a été lancée sur un site vierge.

La construction de l’usine a suscité une série de plaintes des habitants des alentours, ainsi que des préoccupations environnementales. Les équipements installés étaient les machines d’occasion provenant de l’industrie lourde de l’extraction minière. Les plaintes des habitants ont été suivies de procédures judiciaires, de dénonciations motivées par des raisons environnementales, ainsi que d’amendes des autorités compétentes en matière de construction. La société a perdu les procès, et a payé les amendes liées à la construction. Vu qu’elle n’arrivait plus à couvrir ces charges par ses produits, en 2000 elle était obligée de contracter des emprunts. Elle a obtenu le permis de mise en exploitation de l’usine de préparation des minéraux en 2004. Pendant la construction de l’usine de préparation des minéraux la société a acheté encore 2 sites miniers, et a lancé l’exploitation d’un ancien terril, fondé sur la production des pierres de construction et de décoration. Ce sont les suivants :

„Sátoraljaújhely I. - argile” (année 2000) 2000-2004 premier plan technique d’exploitation
„Monok I. - rhyolite (année 2005) de 2005 à 2009 premier plan technique d’exploitation
„Mád-Bomboly, terrils numéros II et III (année 2002) de 2006 à 2010 premier plan technique d’exploitation


Vu que les préoccupations de la population et des autorités, liées à la production et à l’exploitation à Mád ont laissé dans l’incertitude la direction de la société, en 2003 celle-ci a acheté, dans une zone périurbaine de Rátka, le terrain industriel et rural de 5 ha de la société Búzavirág MgTsz. Ici elle a transformé les halls de l’ancienne coopérative, pour les adapter à sa propre production. La transformation et l’achat de terrains ont également représenté une lourde charge pour la société. Du fait de l’accroissement de la production, la capacité de production de l’usine de Mád n’arrivait plus à assurer la satisfaction des besoins croissants du marché, pour cette raison la société a commencé à construire une nouvelle usine de préparation des minéraux. En 2005 sur le territoire de la coopérative la construction de l’usine de préparation des minéraux de Rátka a été lancée sur la base de plans de construction autorisés.

Ici les travaux de construction ont été retardés non pas par les plaintes de la population et des écologistes, mais aussi par le classement en NATURA 2000, dans le réseau écologique, et l’appartenance au patrimoine mondial (créé entre-temps) de la société. Cette situation a empêché la société pendant des années de réaliser, par rapport au plan d’aménagement communal, les travaux de bâtiment. D’après les expériences négatives des périodes précédentes, les achats de terrain ont eu lieu en partie en vue d’éviter les procédures judiciaires. La construction a duré pendant 7 ans. L’Inspection minière de Miskolc a octroyé à la société le permis de mise en exploitation en 2012. La nouvelle usine dispose déjà d’une capacité de production moyenne (de 50 à 100 mille tonnes/an).

En 2009 deux dossiers de soumission ont été soumis aux autorités adjudicatrices, notamment pour la construction d’un hall de stock, destiné à couvrir les besoins de l’usine de préparation des minéraux de Rátka, et pour la construction d’un hard-discount à Mád, sur le site d’extraction de roches. Les travaux de construction ont commencé en 2011 et ont été terminés en février 2013. Avec ces derniers investissements de grand volume, la mise en place des capacités de production et de vente de la société Geoproduct Kft a été terminée, et les structures de propriété de ses mines ont été régularisées. Ainsi la construction de la société entière a duré presque 30 ans.

Dr. Mátyás Ernő En 2012 Dr Ernő MATYAS, fondateur et directeur de la société, est décédé. Il est regrettable qu’il n’ait pas vécu assez pour voir la fin de la construction de l’entreprise. Son patrimoine intellectuel créatif oblige les associés de la société de continuer son œuvre. Ainsi depuis 2012 la part de propriété de Geoproduct Kft est possédée par les trois membres de la société.

Conformément au principe suivi au départ par la société, les associés ne permettent pas d’intégrer à la société des capitaux étrangers.

Par ce dernier développement les capacités actuellement disponibles sont devenues capables de satisfaire à la totalité de la demande de la Hongrie, et à une partie de la demande des pays européens. Quant au futur, la société ne peut pas compter sur l’achat de nouveaux sites miniers ou sur l’élargissement des sites existants, du fait de l’appartenance au patrimoine mondial. Le niveau de production actuel nous permettra d’assurer, grâce aux réserves de matières premières des mines, l’approvisionnement en matières premières de nos usines encore pendant plusieurs centaines d’années. Nos plans à long terme comportent la mise en place d’un département pharmaceutique miniature, la production de stations d’épuration des eaux résiduelles, et la production de produits chimiques spéciaux nécessaires à ces stations.

L’entreprise familiale composée de 4 personnes, qui a démarré en 1984, emploie actuellement 66 personnes. Son évolution a souvent été déterminée par une série de mesures non prévues, ou non planifiées. De nombreuses fois son expansion était due au hasard, ou à des pressentiments. Pour cette raison, les mots de salutation des mineurs : « Bonne chance » a toujours été et restera d’actualité au sein de cette entreprise minière.

Le 12 janvier 2015 Szabolcs MATYAS